Presque(s) et Fresques (texte complet 3)


Nous avons vécu

Christian Lemoine

Le temps nous voit
Qu’il nous regarde
Le temps nous observe
Qu’importe qu’il sache

Et même tant mieux
Puisqu’il nous regarde
Qu’il en profite pour nous juger
Son jugement est à lui pareil
Il passe il ne fait que passer
Que n’a-t-il jamais rien fait d’autre

Nous nous avons vécu
Nous pourrons le dire le crier
Et à tous les cieux tous les dieux
Nous pourrons le hurler à tue-tête
Nous avons vécu

Pouvez-vous en dire autant
Vous le temps envoûtant
Vous les dieux acrimonieux
Vous qui nous faîtes leçon
Qui la donnez ou l’infligez

Ne pouvez vivre
Car ne pouvez mourir
Jalousez
Seule cette peur de perdre
Fait gagner mille parties sur soi-même
Que vous n’aurez jamais même jouées

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 02 janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut