Les années de l’envie (textes complets 2)


Chapitre II

021.
La fleur est superbe
Faut-il attendre que fane
A tige pour plaindre

Et d’humain idem
Faut-il patienter que l’homme
Morts sont tant pleurés

022.
Route pour la gloire
Souvent couverte de sang
Et de morts au glaive

Chemin de bonté
Si de lauriers moins porteur
Offre plus de grâce

023.
Le vent ne ment pas
Il porte les racontars
Peuples les encensent

Il est peu de gens
Pour dénoncer le mensonge
Tant siècles ont cru

027.
La porte qui s’ouvre
Si rien ne m’attend derrière
Est-ce tromperie

N’ai-je par mégarde
Pas ouvert la bonne porte
Et ainsi vie va

028.
Retour de l’enfer
Combien paie-t-on les touristes
Aux rapports aimables

Sans doute plus cher
Que ceux amenés à voir
Sa face de près

035.
Qui ne veut savoir
Ferme ses yeux et oreilles
Et se coud les lèvres

Qui veut vérité
Doit espérer un miracle
Monde est tel témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut