Les années de l’envie (textes complets 3)


Chapitre III

044.
Moisson de médaille
Perd le cœur même si noble
Vanité si forte

Claque à ses oreilles
Vent de toute renommée
Esprit siffle au vide

045.
Marcher au chemin
Où pierres blessent les pieds
Humilité vient

Monter au podium
Où gloire blesse l’esprit
Orgueil le submerge

048.
Ce n’est pas le terme
L’attendu d’engagement
Volonté  portant

Quand sur peau se dresse
Les poils tels guerriers virils
Regard plus profond

049.
A part la souffrance
Que risque un homme en sa vie
De se montrer nu

Couvrant ses terreurs
De quelque habit de bravoure
Son chant se fait juste

053.
Pyrrhus tient conquête
Admire les soldats morts
Sans bien les compter

Victoire à ce prix
Que pense le général
Soir seul sous sa tente

060.
N’attendre que peu
Laisse place à tant de vie
Espoir s’y engouffre

Plus veux moins possède
Comprendre vaut apprécier
Les heures offertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut