Presque(s) et Fresques extraits de textes (2ème partie)


Le feu à l’esprit

Christian Lemoine

Mettre le feu à l’esprit
Sans avoir peur des incendies
Est effrayant l’ennui
D’une vie
Sans flammes
Sans âme

…/…

Est effrayant ce temps
Que l’on sent
Haïr
L’avenir

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 02 janvier 2016.

***************

Sans parler d’éternité

Christian Lemoine

On ne meurt que si le désir
Des Autres est de vous voir
De vous savoir mort

Sans parler d’éternité
D’inestimable postérité

…/…

Pourtant malgré tous ses efforts
Le temps ruine LE souvenir

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 02 janvier 2016.

***************

Sans titre

Christian Lemoine

La couverture d’un livre
Est son tout premier mensonge
Dommage qu’il soit bien souvent
Le plus beau le plus vrai le dernier
Voire le seul

…/…

Et j’avoue je me fous
Du titre sur la couverture

D’ailleurs ce texte même sera sans titre
Telle vie à la naissance

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 03 janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut