Presque(s) et Fresques (texte complet 5)


Le dernier pas

Christian Lemoine

De ses émotions
Sembler être le maître
De ses contusions
De la peau de l’os de la chair
De l’âme de tout son être
C’est donner à croire à cette image
Que l’on n’ignore rien de soi

Moi je ne sais rien
De qui je suis   Je suis là
Je marche Pourquoi
Je marche Pour qui
Je marche Jusqu’où
Je suis las mais je marche

Et quand je m’arrêterai
Je ne saurai pas plus
Pourquoi
Je ne ferai pas
Ce pas de plus
Je sais seulement qu’un jour
Ce pas sera le dernier

Que plus aucun ne le suivra

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 03 janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut