Presque(s) et Fresques (texte complet 7)


Il est tard mon ami

Christian Lemoine

Comme il est tard mon ami
Comme il est tard
La nuit est venue depuis longtemps
La lune a pris possession du ciel
On pourrait croire qu’il lui appartient

Comme il est tard mon ami
Comme il est tard
La noirceur à peine trouée
Par la clarté de la Terre des Sélènes
Le jour reviendra-t-il
On se questionne

Comme il est tard mon ami
Comme il est tard
La pénombre semble se lever
Le matin va venir c’est sûr il vient
L’assurance reprend le cœur du monde

Finalement
Il n’est peut-être pas trop tard mon ami
Il n’est peut-être pas trop tard

Presque (s) et Fresques
(coll. En deux mots)
Paris, 03 janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut